Andillac

Magnifique petit village de pierres blanches entièrement rénové, Andillac embrasse un paysage de vignes à perte de vue, cadre idéal de très belles balades et randonnées.

Andillac

Andillac, évocations romantiques

Village à destination viticole, Andillac est aussi connu pour le château-musée du Cayla, maison natale du poète romantique Maurice de Guérin (1810-1839) et de sa sœur Eugénie.

Au centre du village, vous découvrirez une magnifique placette entourée de maisons de pierres blanches, toutes très bien rénovées. Au pied de l’église l’un des premiers murs végétaux (ou jardin vertical) est exposé, témoin depuis 1997 de cette invention de Patrick Blanc chercheur et botaniste de renom. Un très beau pigeonnier, surplombe le village.

andillac

Le château-musée de Cayla

Un peu à l’écart du village le château-musée du Cayla est installé dans une gentilhommière typique du Languedoc. C’est la demeure natale de Maurice et Eugénie de Guérin écrivains et poètes romantiques. Maurice de Guérin est connu pour ses poèmes en prose révélés par George Sand en 1840 dans la Revue des Deux Mondes ; sa sœur Eugénie pour sa correspondance et son journal, remarquable reflet de la vie tarnaise au XIXe siècle.

Lieu de mémoire et lieu d’histoire, la maison-paysage est entourée d’un parc classé au titre des sites remarquables. Elle témoigne d’une réalité historique et géographique, liée à l’œuvre littéraire et au caractère intimiste du paysage ayant inspiré la vie et l’oeuvre des écrivains.

Dans le parc, un sentier poétique, favorise la flânerie pour mieux ressentir l’atmosphère si particulière du Cayla, inspirant au calme et à la quiétude. Le château-musée du Cayla est membre de la Fédération des maisons d’écrivains et des patrimoines littéraires et organise aussi bien des expositions temporaires que des ateliers, des conférences ou des lectures.

 

Eglise Saint-Médard

Au XIIe siècle, il existait déjà à Andillac une église dédiée à saint Médard. Mais l’église médiévale était devenue trop vétuste et trop exigüe. A la fin du XIXe siècle, la renommée croissante de Maurice et Eugénie de Guérin dont les œuvres viennent d’être couronnées par l’Académie Française, attire de toute la France leurs admirateurs venus découvrir leur maison natale, le château du Cayla et se recueillir sur leur tombe au pied de l’église. L’édifice actuel de 1872 a pu être financé par les dons de la famille de Guérin et par les Andillacois.

 

A voir, à faire dans les environs

Chargement en cours
Tout l'agenda