Gaillac

Berceau du vignoble, Gaillac est la deuxième ville de l’Albigeois. Elle doit son développement au pastel, au vin et au commerce fluvial. Elle fut le théâtre de la croisade des Albigeois, de la guerre de 100 ans et des guerres de religion. Aujourd’hui c’est une ville où il fait bon vivre, entre la culture viticole, la campagne environnante et les festivités estivales.

Gaillac : de l’abbaye aux vignes

Gaillac a grandi avec son Abbaye. Le monastère cédé aux Bénédictins par l’évêque d’Albi au Xème siècle marque la naissance de la cité et le début du développement de son vignoble.

Commencez la promenade depuis l’abbaye Saint-Michel et laissez-vous emmener vers le quartier quai Saint-Jacques, le plus vieux quartier de la ville, où se situait le port d’où partaient les gabares* chargées de pastel et de vin pour suivre le cours du Tarn jusqu’à la Gironde et les ports de l’Europe entière.

Découvrez ensuite le quartier de la Portanelle, avec ses maisons à encorbellement, à pan de bois, en briques crues ou cuites et galets, typiques de l’architecture des bords du Tarn. Vous arriverez ensuite au château de Foucaud qui abrite le musée des beaux-arts et son jardin à l’italienne classé.

Tout au long de votre périple, vous croiserez les hôtels particuliers, témoins de la luxuriance passée, dont l’hôtel Pierre de Brens, classé monument historique, l’église Saint-Pierre qui fut le refuge des huguenots pendant les terribles guerres de religion, ou encore l’Hôpital Saint-André construit par le comte de Toulouse au XVIIème siècle.

La place du griffoul

C’est la place emblématique de la ville qui accueille notamment les marchés. La fontaine du Griffoul du XVIème siècle au centre de la place est surmontée d’un coq (emblème historique de la ville et des vins  de Gaillac) et de 4 personnages représentant Silène faisant l’éducation de Bacchus.

Le muséum d’histoire naturelle

Seul muséum d’histoire naturelle du Tarn, il est situé dans la maison que le docteur Philadelphe Thomas fit construire pour y conserver ses collections ; le jardin botanique a été réhabilité et est ouvert au public. Avec son pigeonnier il surplombe les vieux quartiers.

Vins, gastronomie et art de vivre

Gaillac a gardé cette âme du Sud-Ouest, où le goût du bien manger rime avec qualité des produits et producteurs de talent. C’est ici un art de vivre, un plaisir hédoniste qui se partage volontiers au détour d’une salade de gésiers, d’un plateau de fromages ou de tapas maison, d’un verre de rouge, de rosé ou de blanc et parfois même de quelques notes de musique !

concert gaillac

Les marchés de plein vent

Le vendredi matin, c’est le jour du marché principal. Il s’invite dans les rues, les places et les halles de la ville, qui se parent ainsi d’une farandole bigarrée et mouvante autour des producteurs locaux, des maraîchers aux  fromagers sans oublier les producteurs de vin.

Le mardi soir de 16h00 à 19h30 c’est Noctambio, le marché bio, place du Griffoul. Vous y trouverez des produits locaux de saison labellisés agriculture biologique ou nature & progrès. Et le dimanche matin, c’est encore la place du Griffoul qui accueille un petit marché traditionnel.

Dégustations et apéros concerts

La maison des vins située dans les locaux de l’abbaye Saint-Michel propose une centaine de référence à la vente, des dégustations et des conseils avisés pour assortir au mieux les vins de Gaillac. L’office de tourisme situé au même endroit pourra vous organiser un road trip chez des vignerons sélectionnés et heureux de vous accueillir, pour vous faire découvrir leur domaine et produits.

Le jardin de l’abbaye accueille des apéros concerts les vendredi soirs en été, et de nombreux domaines environnants en organisent au coeur des vignes pour partager des moments conviviaux et festifs.

 

Festivités

Le festival des P’tits Bouchons, c’est l’immanquable festival de musique de printemps, avec des dizaines d’artistes nationaux et internationaux.

Début août, le magnifique parc de Foucaud accueille la fête des vins, un moment convivial, qui se vit en famille autour des stands de dégustation et de découverte, des scènes musicales, des jeux et autres activités pour petits et grands.
Le festival urbain quant à lui, met à l’honneur la «street culture» et les sports alternatifs en début d’été. En octobre, c’est le salon du livre qui s’installe pour 2 jours au coeur de la ville. Et l’année se termine en beauté avec le « festival des lanternes » ode à la tradition populaire chinoise.

Office de tourisme : le bureau de Gaillac

Rendez-vous aux Bureaux d’Information Touristique de Gaillac, qui se trouvent dans les locaux de l’Abbaye Saint-Michel et place de la libération. Vous pourrez organiser votre séjour avec l’aide de conseillers qui connaissent parfaitement la région. Que vous cherchiez une chambre d’hôte, un hôtel ou tout autre type d’hébergement il sauront vous aider. Vous pourrez aussi choisir vos activités comme le canoë, le VTT, les randonnées dans les magnifiques paysages des alentours, trouver des lieux de baignades comme les rivières, lacs ou piscines ou encore organiser vos soirées entre restaurants, bars et concerts. Pour visiter la ville des circuits découverte sont organisés de jour, ou en soirée à la lueur des flambeaux.

A voir, à faire dans les environs

Chargement en cours
Tout l'agenda