Rabastens

En bord du Tarn et proche de Toulouse, Rabastens a toujours entretenu un lien étroit avec la ville rose. C’est en grande partie lié au commerce du vin puis du pastel. Les gabares* descendaient le Tarn, véritable autoroute commerciale, et desservaient les ports de la Garonne. Leurs cargaisons étaient ensuite distribuées dans l’Europe entière.

Rabastens

Rabastens, l’aristocrate !

Rabastens, magnifique cité de briques rouges qui s’embrase au soleil couchant a conservé une tradition de villégiature et de résidence de l’arrière-pays toulousain.

Restée fidèle aux comtes de Toulouse, Rabastens dut abandonner son rôle militaire en 1229 conformément au traité de Paris qui mit fin à la croisade des Albigeois. Au XVII et XVIIIème siècles, les marchands de vins et de pastel, enrichis grâce à l’essor du commerce vont occuper des postes d’avocats et de conseillers du roi au parlement de Toulouse. Ils construiront de magnifiques hôtels particuliers qui, en s’intégrant avec les maisons plus populaires,  façonneront le charme intemporel du coeur de ville.

rabastens

Notre-Dame du bourg et le centre paroissial dominent le Tarn. La vue depuis les remparts sur le Tarn et les berges est sublime. En été, la baignade est autorisée, et «Rabastens-plage» ouvre alors ses portes !

Notre-Dame du Bourg,  700 ans et toujours bien apprêtée !

Rabastens est une ancienne halte sur les chemins de Compostelle. Dès 1240, un hôpital est installé dans la quartier du château. L’ancienne route qui reliait Lyon à Toulouse est encore empruntée de nos jours par les pèlerins. L’église Notre-Dame du Bourg est édifiée entre 1230 et 1260 à l’initiative des moines bénédictins de Moissac. Elle est aujourd’hui inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco dans le cadre des sites remarquables sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle.

 

En 2018, l’événement sera de fêter les 700 ans de la vieille dame ; mais ne vous y trompez pas, sa beauté est intérieure et elle n’a rien perdu de ses couleurs éclatantes !

Le marché de Rabastens

Sur la promenade des Lices qui entoure la vieille ville à l’emplacement des anciens fossés (comblés au XIXème siècle), tous les samedis matin se tient le marché. C’est ce jour-là qu’il faut venir à Rabastens ! Toutes les couleurs, les senteurs, les saveurs de la région se rejoignent pour ce rendez-vous hebdomadaire très prisé entre producteurs et habitants.

Vignerons et caves

Terre de briques et Terre de vigne, l’histoire de Rabastens est intimement liée au vignoble du Gaillacois qui entoure la cité. Poussez la porte des vignerons, il seront ravis de vous accueillir dans leur domaine ou arrêtez-vous à la cave Vinovalie vignerons de Rabastens, pour choisir le meilleur des rosés, le plus vifs des blancs ou encore le plus souple des rouges.

 

L’office de tourisme : le bureau d’information

Rendez-vous au bureau d’information touristique qui se trouve dans le hall du musée du Rabastinois (vous pourrez ainsi profiter des expositions temporaires et permanentes, comme les magnifiques collections de poterie de Giroussens). Que vous cherchiez un camping, un hôtel ou une chambre d’hôte, nous vous réservons le meilleur des accueils pour vous aider à passer le plus beau des séjours.  

Pour les festivités, fêtez le printemps et le 15 août ! Trois jours de fêtes populaires dans la ville, avec manèges, bal et cavalcades fleuries. Les Moments Musicaux du Tarn célèbrent la musique classique et investissent les rues en juillet, les cours ou encore les châteaux, pour partager des soirées au son de Rachmaninov, Brahms, Debussy ou Satie.  Le festival Unis Sens se réunit autour des musiques du monde en juin, quant à Rabastock, il propose en juillet 2 jours toujours plus «électriques» !

 

VOUS AIMEREZ AUSSI